On n'en fera pas l'économie

On n’en fera pas l’économie

Film commandé par SAW-B, la fédération des entreprises Wallonnes et bruxelloises

A propos du film

Voilà un film qui prend le temps. Le temps de distiller un regard profane et salutairement inquisiteur sur l’expérience d’une dizaine d’entrepreneurs belges pour qui le profit financier n’est pas tout. Les saisissant sans fioriture dans leur bureau, le réalisateur les invite à prendre du recul sur le sens de leur entreprise. Progressivement, ces témoignages font apparaître à la fois des questionnements et des pistes nouvelles.

Tout en revendiquant des finalités particulières (sociales, environnementales, etc.), ils bousculent les poncifs de l’économie sociale traditionnelle. Qu’est-ce qui garantit alors que ces entreprises restent au service des gens et de l’environnement et pas seulement de la rétribution du capital : la taille, la forme juridique, la volonté des fondateurs, ou l’activité elle-même …? Comment multiplier les initiatives variées ou faire croître une affaire qui marche sans se diluer dans l’économie-marchande-sans-scrupule ? Quelle place, quelle influence pour une économie différente dans la mondialisation des échanges ?

Autant d’enjeux concrets pour l’avenir de l’économie sociale, que complètent, en bonus du DVD, plusieurs interpellations d’autres entrepreneurs rencontrés pour les besoins du film.

L’économie est-elle en train de changer ?

Il serait hasardeux de prétendre avoir trouvé ce qu’est vraiment l’économie «sociale». Ses contours sont tellement flous que ceux qui la pratiquent n’en sont parfois même pas conscients, mais en prenant de plus en plus d’importance, force est de constater qu’elle interpelle.

Peut-être est-ce là l’apport principal de cette «autre» économie : inciter les entrepreneurs et plus largement le monde de l’économie traditionnelle à la réflexion. Rien ne permet de conclure que ce processus donnera de bons résultats. Une chose est sûre : ils sont de plus en plus nombreux à y croire. En Belgique, l’économie sociale représente aujourd’hui environ 9% du produit intérieur brut (PIB). Les spécialistes prévoient que les structures de type associatif, qui composent une bonne part de ce secteur, sont celles qui connaîtront la plus forte expansion dans les années à venir.

En redessinant les contours de l’économie en tenant compte de paramètres sociaux, éthiques ou environnementaux, se pourrait-il que l’on modifie petit à petit l’ensemble des échanges économiques de la planète ? En agissant à leur échelle, des entrepreneurs que l’on dit alternatifs pourraient-ils changer la face de l’économie? Le débat est relancé.

Philippe Galloy
Journaliste, Le Vif/L’Express

Diffusions

  • Festival du film militant d’Aubagne
  • Attac, les vendredis AB2
  • Micronomics 2008
  • Regards sur le travail (Bruxelles)
  • Festival Autour du 1er mai (Paris)
  • Cinéma le Parc (Charleroi)
  • 360° et même plus (Marseille)

Fiche technique

DVCAM 16/9 – 2007 – FILM – 39‘ ; EXTRAS – 45’

Réalisation : Eric Smeesters
Image : Frédéric Noirhomme, Justine Legros
Son : Mathieu Roche, Ludovic Van Pachterbeke, Omar Perez
Montage : Hervé Brindel
Production : SAW-B, GSARA, 2007